Sud-Kivu : Théo Ngwabidje lance les travaux de construction du bâtiment de la Direction Provinciale du Service d’Assistance et d’Encadrement des Mines

Partagez

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabidje, a lancé lundi 4 novembre 2019 à Bukavu, les travaux de construction du bâtiment de la Direction Provinciale du Service d’Assistance et d’Encadrement des Mines Artisanales.

Les travaux de ce bâtiment de trois niveaux sont financés par SAEMAPE, à Bukavu, et vont durer 24 mois soit 2 ans.

Lors de cette cérémonie, Colette Mikila, directrice de SAEMAPE/Sud-Kivu, a remercié le gouverneur de province Théo Kasi Ngwabidje qui a matérialisé, d’après elle, sa vision de “gouverner autrement”.

“Il s’est personnellement investi pour que ce service au niveau provincial ait un terrain pouvant abriter le tout nouveau bâtiment de SAEMAPE”, a-t-elle fait savoir.

Pour le directeur général de SAEMAPE, Kiza Guillaume, c’est une fierté que ce service ait son propre bâtiment pour la toute première fois et seulement au Sud-Kivu. “Cela grâce aux efforts de l’autorité provinciale qui a beaucoup milité pour que ce terrain soit remis officiellement au SAEMAPE”, a-t-il ajouté.

Le gouverneur du Sud-Kivu Théo Kasi Ngwabidje, avant de procéder à la pose de la première pierre des travaux du bâtiment de SAEMAPE à Bukavu, a été honoré car, dit-il, ce projet s’inscrit parfaitement dans la vision du président de la République, Chef de l’État, Félix Tshisekedi, qui tient à assainir le secteur minier.

Il faut noter que ce projet coïncide avec le programme du gouvernement Théo Kasi, principalement dans son volet relatif à l’amélioration de la gouvernance minière en vue de viabiliser la production minière artisanale et renforcer les mécanismes de traçabilité, mettre en oeuvre des pratiques qui permettent la protection de la biodiversité et des écosystèmes en contribuant ainsi au développement communautaire et au renouvellement des infrastructures socio-economiques de base.

Le Chef de l’exécutif provincial a également encouragé les membres du comité de direction du SAEMAPE ainsi que tous ces agents, à continuer à lutter énergiquement contre la fraude, le dédoublement des taxes, les tracasseries administratives et la corruption en vue de promouvoir les investissements et maximiser les recettes provinciales.

Par ailleurs, l’autorité provinciale s’est dit convaincue que la matérialisation de ce projet va stabiliser le service du SAEMAPE, au sud Kivu, en le dotant de son propre bâtiment.

“Ce qui va améliorer sensiblement les conditions de travail de ses cadres et agents”, a indiqué Théo Kasi Ngwabidje.

Rachel Kitsita

Articles similaires