Sud-Kivu : Les journalistes appelés à réfléchir sur la valeur de la liberté de presse durant cette période de Covid-19

Partagez

À l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai de chaque année, le comité provincial de l’Union Nationale de la Presse du Congo “UNPC”, section du Sud-Kivu, appelle tous les chevaliers de la plume à réfléchir plus sur la valeur de la liberté de la presse pendant cette période où la RDC est secouée par la pandémie du Covid-19.

Pour Darius Kitoga, président sectionnaire de l’UNPC/Sud-Kivu, les journalistes doivent réfléchir sur les émissions et les programmes à proposer afin de lutter contre cette maladie.

“Nous sommes dans un contexte particulier, le journalisme est là, mais menacé aussi par la pandémie mondiale de Coronavirus. Alors je nous appelle, nous tous à l’unisson à réfléchir sur la valeur de la liberté des journalistes en période du Covid-19… Commençons à échanger dès aujourd’hui par rapport à cela, regardons nous comment nous travaillions, comment est-ce que, nous luttons ensemble pour mettre hors d’état de nuire dans notre province, cette pandémie”, a déclare Darius Kitoga à la presse.

Signalons que le thème retenu pour la journée de la liberté de la presse est : “Journalisme sans crainte, ni complaisance”.

Mwema Joseph

Articles similaires