Rutshuru : 13 personnes kidnappées à moins d’une semaine à Bwito (Parlement de Jeunes)

Partagez

Au total 13 personnes ont été enlevées par des hommes armés non-autrement identifiés à moins d’une semaine à Lushebere et Iterero, deux localités de la chefferie de Bwito située dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Le Parlement des Jeunes congolais de Bwito qui révèle ce chiffre, indique que les otages restent en captivité depuis une semaine dans la brousse.

“La population de Bwito est très inquiète comme il y a 13 personnes qui ont été enlevées. Ces civils restent détenus dans la brousse par les inciviques présumés FDLR. Ce kidnapping inquiète les habitants de Bwito”, indique Shirack Mafula, président du Parlement des jeunes de Bwito, à Actu-30.info.

Il signale par ailleurs, que les ravisseurs exigent une rançon pour la libération des otages. Par otage, ces kidnappeurs demandent 500 dollars américains, indique le Parlement des jeunes de Bwito.

Par la même occasion, Shirack Mafula demande aux autorités locales et provinciales d’intervenir pour la libération des otages détenus depuis une semaine en brousse.

Interrogé à ce sujet, l’administrateur du territoire de Rutshuru reconnaît l’enlèvement de ces 13 personnes. Il promet de s’investir pour leur libération.

Il sied de signaler que les 13 personnes avaient été kidnappées par les présumés FDLR à Bwito, le dimanche 2 et le mercredi 5 février 2020.

Gloire Kamandi

Articles similaires