Réhabilitation du gouverneur du Kongo-central : le FCC “regrette” cette décision et promet “d’œuvrer pour doter la province de nouveaux dirigeants pétris de valeurs”

Partagez

Dans un communiqué parvenu à Actu-30.info ce samedi, le Front Commun pour le Congo (FCC) dit avoir suivi avec “étonnement” la décision du ministre de l’intérieur du vendredi 29 novembre 2019, réhabilitant le gouverneur et le vice-gouverneur du Kongo-central.

La plateforme de Joseph Kabila regrette cette décision prise, selon elle, sans tenir compte des observations pertinentes contenues dans sa déclaration du 31 août 2019.

D’où, il réitère conformément, dit le FCC, à “ses valeurs et principes”, sa position antérieur vis-à-vis de ce leadership provincial qui a “failli sur le plan éthique et oeuvrera dans le sens de doter le Kongo-central de nouveaux dirigeants pétris de valeurs républicaines et Ne Kongo éprouvées”.

Le FCC renouvelle par ailleurs son engagement à promouvoir la mobilisation de la vie politique comme “un maillon important de l’amélioration de la gouvernance dans notre pays, et ce, à tous les nouveaux”.

Impliqués dans un scandale sexuel, le gouverneur du Kongo-central et son adjoint, avaient été suspendus au mois de septembre dernier, avant d’être réhabilités, hier vendredi, par Gilbert kankonde, ministre de l’intérieur de la RDC.

Rachel Kitsita

Articles similaires