RDC : Le Sénat appelé à s’impliquer pour que les peuples vivant en forêts bénéficient des fonds leurs destinés sans passer par les ONG

Partagez

Le président de la chambre haute du Parlement, Alexis Thambwe Mwamba, a reçu en audience une délégation de la Coalition for Rainforest, un groupe de 55 pays du monde qui possèdent des forêts.

Cette délégation a plaidé pour l’implication du Sénat congolais dans le vote des lois pour que les fonds destinés à la RDC, ne transitent pas par les ONG, mais soient directement affectés à la population congolaise qui vit des forêts.

“Nous sommes venus plaider auprès du président de la chambre haute du Parlement pour essayer de mettre en place des mécanismes et les outils pour que les fonds destinés à la RDC viennent directement profiter aux peuples qui vivent dans les forêts”, a fait savoir le directeur manageur de cette organisation, Federica Bietta, au sortir de la rencontre.

Selon lui, les Nations-Unies et d’autres organismes profitent du mécanisme en place pour récupérer la casi totalité des fonds qui doivent directement venir en RDC. Raison pour laquelle, Rainforest veut lutter contre l’injustice, a-t-il soutenu.

Federica Bietta a, en outre, indiqué que les lois votées au Parlement permettront d’avoir directement les fonds dans le pays sans passer par les intermédiaires, en vue “d’assurer le développement des pays possédant des forêts”.

Winnie Imana

Articles similaires