RDC : Le ministre Azarias Ruberwa appelle au financement de la décentralisation

Partagez

Dans son allocution faite en marge de l’ouverture du 2è forum national sur la décentralisation, le ministre des réformes institutionnelles a exposé le bien-fondé de ces assises tout en épinglant les défis majeurs à relever pour une décentralisation réussie.

“13 ans après, il ya de quoi à s’nterroger. Après 13 ans, il y a eu quantitativement et qualitativement d’eau potable, d’électricité, d’aliments, des soins de santé de qualité, la bonne gouvernance dans la gestion des provinces et des ETD [entités territoriales décentralisées, Ndlr]. Y-a-t-il une administration locale améliorée ?” s’est interrogé Azarias Ruberwa.

Pour le ministre de la décentralisation, 13 ans après, certains gouvernants résistent encore de se departir de certaines compétences attribuées aux provinces et aux ETD.

” Vous avez des ministres dont le secteur est décentralisé mais qui continuent de gérer leur secteur comme quand il n’y avait pas de décentralisation. Il y a des gouverneurs qui refusent de céder certaines compétences et qui prennent tous les pouvoirs. Il y a aussi des maires etc…”, a affirmé Ruberwa.

À en croire le ministre de la décentralisation, l’âme de la décentralisation se trouverait morte sans le financement.

“Sans un budget important, il est illusoire d’avoir le développement à partir des lois. Il faut financer. Çà coûte cher une réforme qui conduit à la prospérité”, a souligné Azarias Ruberwa.

Les participants seront repartis en 10 ateliers pour réfléchir sur cette question. Le 2è forum sur la décentralisation, qui réunit des gouverneurs de provinces, va se clôturer le samedi prochain.

Rachel Kitsita

Articles similaires