RDC : la ville de Mbuji-mayi sous une forte psychose après l’annonce des cas de Coronavirus à Lubumbashi

Partagez

La ville de Mbuji-Mayi vit sous une forte psychose depuis l’annonce des cas de Coronavirus à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga.

Cette psychose a été créé, lundi, après que le directeur de cabinet du gouverneur de province ait invité tous les passagers ayant débarqué dans l’avion de Congo Airways qui a atterri dans la capitale du Kasaï Oriental, à se faire identifier.

Selon Elvis Kadiayi, certains de ces passagers auraient été en contact avec les cas de Coronavirus confirmés à Lubumbashi, dimanche.

Une information qui a été rectifiée quelques heures après par son adjoint sur une radio locale.

“On l’a apprit aussi de cette façon là, on est en train de regrouper les faits, parce que l’avion qui a fait Kinshasa-Mbujimayi n’est pas le même que celui qui a fait Kinshasa-Lubumbashi. Si la compagnie nous confirme qu’il y avait deux vols séparés, c’est une bonne chose. Comme vous parlez de la psychose, effectivement la pandémie ne laisse personne indifférente. Si tel est le cas, vous comprenez que la population soit un peu en désarroi, parce que quand on dit que parmi ceux qui sont arrivés à Lubumbashi, il y avait ceux qui sont testés positifs du Covid-19”, a fait savoir maître Landro Mukadi.

À en croire certaines sources, cet avion aurait fait escale à Mbuji-mayi avant de rallier Lubumbashi. Cependant, des sources proches de la Régie des Voies Aériennes (RVA /Mbuji-mayi), affirment qu’il s’agit d’un cargo Congo Airways qui aurait foulé le sol du Kasaï Oriental.

Elie Ngandu

Articles similaires