RDC – Ass. Nat : L’UDPS/Tshisekedi autorise Kabund à saisir la justice afin de “rentrer dans ses droits” (déclaration)

Dans une déclaration parvenue à Actu-30.info ce jeudi 28 mai 2020, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi) autorise Jean-Marc Kabund-À-Kabund, destitué du bureau de l’Assemblée nationale, à saisir la justice afin de “rentrer dans ses droits”.

Par conséquent, le parti présidentiel indique qu’il ne désignera pas un autre député national pour remplacer Kabund au bureau de la chambre basse du Parlement. L’UDPS prévient, à cet effet, que tout élu national qui violerait cette décision sera sanctionné.

“Tout député national, élu sur la liste, qui violerait la résolution susmentionnée sera considérée comme ayant délibérément quitté le parti, et, de ce fait sera sanctionné conformément aux dispositions pertinentes de la constitution de la République Démocratique du Congo et des statuts et du Règlement intérieur du parti”, peut-on lire dans cette déclaration.

Rappelons que le lundi 25 mai dernier, les députés nationaux ont voté pour la destitution de Jean-Marc Kabund-A-Kabund de son poste du 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Cela, consécutivement à la pétition initiée contre lui par le député national Jean-Jacques Mamba, qui l’accuse de salir l’image de la chambre basse du Parlement.

Au total, 289 élus nationaux présents à la plénière ont voté pour la destitution du président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Fidèle Kitsa

Articles similaires