RDC – Administration publique : La 4è vague des Jeunes Professionnels sollicite l’implication du président Tshisekedi pour son admission sous statut

Partagez

Dans une mise au point parvenue à Actu-30.info ce jeudi 14 mai 2020, la 4é vague des Jeunes Professionnels sollicite l’implication du président de la République Félix Tshisekedi en vue que l’arrêté de leur admission sous statut soit pris par la ministre de la fonction publique.

“Les jeunes professionnels en appellent à l’implication du chef de l’État Félix Tshisekedi et du premier ministre Sylvestre Ilunga pour que l’arrêté d’admission sous statut soit pris sans tarder”, lit-on dans cette mise au point signée par Jessy Goloze, un des JPO.

Par ailleurs, ils rappellent que sous l’impulsion du chef de l’État, le ministre de la fonction publique a lancé le 05 août 2019 en collaboration avec le PRRAP (Programme de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique, Ndlr) la formation en salle de la 4è vague des Jeunes Professionnels dans les chefs-lieux de toutes les provinces de la RDC.

“Il s’en est suivi comme le veut la loi N°016/013 du 15 Juillet 2016 portant statut des agents de carrière des services publics de l’Etat, dans son article 14, un stage professionnel de 4 mois, pour compléter la période probatoire règlementaire de 6 mois. Après ces 6 mois, les textes règlementaires qui servent de boussole à l’administration publique ainsi qu’au projet PRRAP qui est un projet de gouvernance, il n’est question que de quelques jours pour intégrer ces jeunes professionnels dans  l’administration publique déconcentrée dans l’objectif de redynamiser cette administration congolaise”, indiquent-ils.

Pour la 4è vague des JPO, il est un devoir citoyen pour cette élite administrative, produit de la réforme qui a bénéficié du stock des connaissances des aînés dans leur encadrement et intégration, de ne ménager aucun effort pour relever le défi générationnel de faire de l’administration publique congolaise un véritable bras séculier de l’Etat.

Et d’ajouter : “Sur ce, la RDC est sensée veiller au stricte respect de ses engagements vis-à-vis du partenaire technique à cet ambitieux projet pour renforcer sa credibilité et confiance pour une durabilite du partenariat dans ce secteur vital”.

Rédaction Actu30

Articles similaires