RDC : 15 millions USD alloués au gouvernement pour le développement de l’agriculture dans la zone de savane et des forêts dégradées

Partagez

Le ministre des finances, Sélé Yalaguli, l’ambassadeur de France en RDC, François Pujolas et le directeur de l’Agence française de développement, Didier Grebert, ont signé une convention pour la mise en œuvre du projet de développement de l’agriculture en zone de savane et des forêts dégradées.

C’est-ce que rapporte un communiqué conjoint daté du 27 novembre dernier, dont une copie est parvenue à Actu-30.info.

Le fonds national (REDD) va financer ce projet à hauteur de 15 millions de dollars américains, à l’initiative de la Forêt en Afrique Centrale (CAFI), peut-on lire dans ce communiqué.

D’après la même source, deux provinces ont été choisies pour la mise en œuvre de ce projet par l’Agence Française de Développement, à savoir : la Tshopo et le Kwilu.

Ce projet, qui interviendra pendant 4 ans, permettra de stabiliser le couvent forestier dans les zones des forêts dégradées et de savanes.

Winnie Imana

Articles similaires