Pétition contre Kabund : Les élus FCC vont s’aligner derrière le mot d’ordre de leur autorité morale (Lambert Mende)

Partagez

Dans un entretien accordé à Actu-30.info ce mercredi 20 mai 2020, Lambert Mende a indiqué que les élus Front Commun pour le Congo (FCC) vont s’aligner derrière le mot d’ordre de leur autorité morale, quant à la pétition initiée contre Jean-Marc Kabund-A-Kabund, 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

“La pétition n’est pas à l’ordre du jour, je pourrais difficilement vous donner une position définitive, elle est encore en examen à la Commission PAJ. Quand elle arrivera à la plénière, nous saurons quoi faire. Notre autorité morale aura un mot à dire et nous allons probablement nous aligner derrière notre autorité”, a dit le président du parti politique Convention des Congolais Unis (CCU).

Et d’ajouter : “Nous sommes une famille politique et nous avons décidé de toujours faire le choses après consultation et sur décision finale de notre autorité morale”.

Quant aux accusations portées contre Mabunda par Kabund, Lambert Mende a affirmé que la présidente de la chambre basse du Parlement n’a fait qu’appliquer les règles.

“La présidente est un député, elle peut soutenir, elle peut ne pas soutenir. Le fait pour elle d’appliquer les règles qui régissent notre institution n’implique pas qu’elle a pris une position. Je crois que là notre vice-président est allé vite en besogne”, a expliqué Lambert Mende.

Que gagnera la coalition FCC-CACH après la destitution de Jean-Marc Kabund-A-Kbund ?

“Je ne pense pas que l’acte de coalition a eu comme objectif de maintenir X ou Y et d’écarter X ou Y. C’est des cas qui sont gérés en coalition. Nous allons nous concerter et nous nous concerterons avec nos amis de CACH et une décision sortira”, a rassuré l’ancien ministre de la communication et médias de la RDC.

Le 1er vice-président de l’Assemblée nationale est visé par une pétition du député Jean-Jacques Mamba qui lui reproche le fait d’avoir prononcé des propos mensongers lors d’une sortie médiatique le 12 avril 2020 sur les ondes de la radio Top Congo FM. Jean-Marc Kabund avait déclaré que l’organisation du Congrès coûterait 7 millions de dollars américains au trésor public.

Rachel Kitsita

Articles similaires