Nord-Kivu : Un militaire tué dans une attaque contre le maire adjoint de Butembo

Partagez

Un militaire a été tué par des hommes armés non-identifiés la nuit du jeudi à ce vendredi, lors d’une attaque contre le maire adjoint de la ville de Butembo, au Nord-Kivu.

Devant la presse locale, Sylvain Mbusa Kanyamanda, maire de Butembo qui confirme l’information, indique que la victime montait la garde de son adjoint.

Il précise que le FARDC dénommé Kuzita Manzangi Théophile, a été poignardé par des hommes munis d’armes blanches.

“Notre maire adjoint a été la cible d’une attaque armée aux habitants environs de 21h, heure locale. C’était quand il était en compassion sur le lieu du deuil dans son quartier. Le maire s’est placé quelque part en train d’observer le mouvement du deuil, c’est de là qu’il a subi une attaque. Comme, il est toujours accompagné par un garde, celui-ci a tiré quelques coups de balle en l’air, malheureusement l’assaillant a tué le militaire”, explique Sylvain Mbusa Kanyamanda.

Par ailleurs, l’autorité urbaine de Butembo annonce la poursuite des enquêtes en vue de retrouver les auteurs de cet assassinat.

Toute en condamnant ce meute, le maire de Butembo appelle les habitants de cette ville à la vigilance et à la dénonciation de tout mouvement suspect car, selon lui, la ville reste menacée par des hommes armés.

Signalons que cette attaque contre le maire adjoint de Butembo est la deuxième à moins d’une année.

Gloire Kamandi

Articles similaires