Nord-Kivu : Le relâchement dans les opérations militaires à la base des tueries à Beni (caucus des députés provinciaux)

Partagez

Les députés provinciaux de Beni ont, à l’issue d’une réunion ce vendredi 22 mai 2020 à Goma, déploré le relâchement dans les opérations militaires engagées dans leur territoire et ville par l’armée congolaise. Elles affirment que ce relâchement serait à la base de la résurgence des tueries dans cette partie du pays.

“Les honorables députés ont déploré le relâchement dans les opérations militaires dans la région de Beni, chose qui serait à la base de tueries de paisibles citoyens ce jour. Ainsi, ils ont demandé au pouvoir central de doter l’armée de tous les moyens nécessaires et relever les troupes qui ont beaucoup duré dans la zone”, peut-on lire dans le compte rendu de cette réunion consulté par Actu-30.info.

Les élus provinciaux de Beni ont, par la même occasion, annoncé une rencontre avec le gouverneur du Nord-Kivu, pour évoquer la situation sécuritaire générale de ville et territoire de Beni.

En outre, ils projettent un échange avec le responsable de la MONUSCO en province afin de solliciter une facilitation auprès du représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies dans la région de Grands Lacs, au sujet de la problématique liée à la présence des troupes étrangères sur le sol congolais, précisément au Nord-Kivu.

Fidèle Kitsa

Articles similaires