Nord-Kivu : le gouvernement provincial promet des sanctions “sévères” à toute personne qui ne respectera pas les mesures prises pour lutter contre le Covid-19

Partagez

La province du Nord-Kivu fait face à l’insuffisance des dispositifs de lavage des mains dans certains endroits. En outre, la population ne se soumet pas au lavage régulier des mains, tel que recommandé pour éviter la contamination au Coronavirus.

C’est-ce qui ressort du Conseil extraordinaire des ministres provinciaux tenu, mardi 24 mars, à Goma, et présidé par le gouveneur de province, Carly Nzanzu Kasivita.

Cette réunion a été consacrée à l’évaluation de la situation sanitaire caractérisée par la circulation du Covid-19 en République Démocratique du Congo.

Tout en saluant les avancées enregistrées dans la lutte contre cette pandémie en province, le Conseil des ministres provinciaux a constaté plusieurs failles dans l’organisation.

“Il s’observe encore des attroupements dans certains coins de la province et même de la ville de Goma. Certains opérateurs du transport en commun n’observent pas encore l’ordre de réduire le nombre des passagers à embarquer, Insuffisance des dispositifs de lavage de mains dans certains endroits et la négligence de certains compatriotes à se soumettre à cette habitude”, a fait savoir Jean-Bosco Sebishimbo, porte-parole du gouvernement provincial, au sortir de la rencontre.

Par conséquent, le gouvernement provincial a appelé à la prise de conscience et à l’observance des mesures sanitaires pour mèner à bien le combat contre la pandémie de Covid-19. Il a par ailleurs, promis des sanctions sévères à l’endroit de tous contrevenants.

Signalons qu’au cours de ce Conseil des ministres, le projet d’arrêté relatif à la mise en place d’un comité multisectoriel de lutte contre la pandémie covid-19 en province a été aussi examiné.

Fidèle Kitsa

Articles similaires