Nord-Kivu/Covid-19 : L’armée promet de sanctionner “sévèrement” les militaires qui vont tracasser la population durant l’isolement de Goma

Le commandant de la 34è région militaire a donné des instructions aux FARDC afin de bien accomplir leur mission durant la période de l’isolement de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

D’après le major Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole de la 34è région militaire, toutes les dispositions ont été prises pour sanctionner les hommes en uniforme qui vont tracasser la population durant cette période.

Il a, par ailleurs, encouragé les militaires congolais au respect strict des mesures d’hygiène afin de lutter contre la pandémie de Covid-19.

“Les forces armées de la RDC sont des citoyens comme tout citoyen et doivent observer strictement les mesures édictées par les autorités sanitaires. Les militaires ont reçu des instructions et celui qui ira à l’encontre, soyez rassurés, les mesures sévères seront prises à son endroit. On n’a pas à encore enregistrer des tracasseries. Aucune impunité n’est entretenue au sein des FARDC, ceux qui vont aller à l’encontre, ceux qui vont outrepasser, la justice militaire est là et va s’occuper de ces récalcitrants”, a prévenu le porte-parole de la 34è région militaire, au cours d’une interview accordée à Actu-30.info.

À part l’isolement de la ville de Goma de l’intérieur de la province, le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita a exigé le port obligatoire des masques à partir de ce mercredi. Un couvre feu a été aussi instauré entre 20 et 5 heures du matin, pour limiter la chaîne de contamination à la Covid-19.

Fidèle Kitsa

Articles similaires