Mort de Fréddy Kambale à Beni : La LUCHA exige que l’auteur de ce meurtre soit jugé en procédure de flagrance et en public

Partagez

À travers un communiqué parvenu à Actu-30.info, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) déplore l’assassinat de Freddy Kambale Luhindo, l’un de ses militants, lors d’une manifestation dite pacifique organisée ce jeudi pour dénoncer la résurgence de l’insécurité à Beni, au Nord-Kivu.

Par conséquent, cette structure de la société civile exige le jugement en flagrance et en public de l’auteur de cet assassinat et la suspension immédiate du commandant de la police ainsi que du maire de Beni qui ont “failli à leur mission de protéger la population lors des manifestations”.

“Nous exigeons le jugement en procédure de flagrance et en public de l’auteur du meurtre de notre camarade, ainsi qu’une enquête judiciaire rapide et crédible sur d’éventuels ordres ou défaillances au niveau de la chaîne du commandement de la police et des autorités administratives car ce n’est pa un hasard si les policiers sont venus gérer une manifestation pacifique avec des armes à feu chargées des munitions et cela est récurent”, peut-on lire dans ce communiqué.

Selon ce mouvement citoyen, Freddy Kambale est le deuxième militant de la LUCHA tué en l’espace de 6 mois, après l’assassinat de Obadi Muhindo toujours à Beni.

Par ailleurs, la LUCHA demande au gouvernement congolais et à la MONUSCO de tout mettre en œuvre pour protéger de manière effective la population contre les massacres et autres exactions dans la région de Beni, en Ituri et à travers le pays.

Signalons que le commissariat urbain de la police de Beni a dans la soirée annoncé l’arrestation du policier auteur de l’assassinat de Freddy Kambale, en attendant l’ouverture du procès.

Fidèle Kitsa

Articles similaires