Lomami : la FEC dénonce la tracasserie à outrance à l’endroit des opérateurs économiques

Partagez

Dans une correspondance adressée au Président de l’assemblée provinciale de Lomami et au gouverneur de province, la Fédération des entreprises du Congo F.E.C dénonce une tracasserie à outrance à l’endroit des opérateurs économiques de la province de Lomami, orchestrée par la Direction générale de recettes de Lomami (DGRLO), sans respecter la procédure de la législation en la matière.

Selon Jean Marie Kikangala Kibambe, président urbain de la FEC Kabinda plusieurs griefs sont reprochés au gestionnaire financière de la province.

” nous reprochons la DGRLO pour manque de traçabilité dans le recouvrement des recettes, le parallélisme des imprimés des valeurs en reconduisant les imprimés de 2018 ; le manque de planification de bouclage forcé, manque de collaboration entre la FEC et les services d’assiettes” a précisé Jean Marie Kikangala

La FEC/ Lomami accorde cependant un moratoire de 72 heures pour que la loi soit respectée

“Criant à l’évasion fiscale et le dépouillement des commerçants au profit des individus et non du trésor public, ou encore la fuite des commerçants vers d’autres villes de la RDC ou le climat des affaires est favorable le président urbain de la FEC Kabinda donne un moratoire de 72 Heures. Au cas contraire les activités économiques risquent d’être bloquées jusqu’au rétablissement des droits” souligne la correspondance .

Junior Merveille Mpandanjila

Articles similaires