Kisangani : Les opérateurs économiques décrètent une journée de deuil en mémoire des victimes des tueries à Beni

Partagez

Ce lundi 2 décembre 2019, l’ambiance n’est pas habituelle au centre-ville de Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, où plusieurs boutiques et magasins sont restés fermés.

Cette situation est consécutive à la décision de décréter une journée de deuil prise par l’Association des Commerçants du Congo (ACC) lors de son assemblée générale, vendredi 29 novembre dernier.

Cette journée de deuil est décrétée pour “compatir avec les victimes des massacres à répétition dans le territoire de Beni [Nord-Kivu Ndlr], où plusieurs compatriotes congolais sont entrain de périr”, a dit Janvier Folo Kafindi, porte-parole des opérateurs économiques/Kisangani, à Actu-30.Info.

Par ailleurs, les ressortissants de Beni, Butembo et Goma annoncent une marche ce mardi 03 décembre 2019 toujours à Kisangani pour dénoncer l’insécurité dans l’Est de la RDC.

La ville de Kisangani heberge plusieurs ressortissants du Nord-Kivu dont nombreux sont venus de Butembo et Beni, pour faire le commerce. Ces derniers disent avoir perdu leurs familles dans des attaques armées qui ont resurgie ces derniers temps dans cette partie du pays.

Germain Busoke Duperso

Articles similaires