Kinshasa : L’exécutif provincial examine la possibilité de revoir à la baisse le prix du transport en commun

Partagez

Le gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a organisé, du 13 au 14 mai à l’Hôtel de ville, des concertations avec toutes les parties impliquées dans le secteur du transport urbain après l’annonce. Ce, après la baisse des prix des carburants de 10,96% à la pompe.

C’est dans cette optique que l’autorité urbaine a instruit les ministres provinciaux des finances, économie, commerce et industrie ainsi que celui du budget et transport, de réunir la comission tarifaire des transports urbains de la ville de Kinshasa.

Cette rencontre avait pour objectif d’analyser la possibilité de revoir à la baisse les tarifs du transport en commun en vigueur.

Plusieurs partenaires du secteur de transport étaient présents à cette séance de travail, notamment le directeur général de TRANSCO, le président de l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO), le secrétaire général de l’Association des consommateurs et le président de l’Association des propriétaires des véhicules affectés au transport en commun.

Au cours des échanges, il a été également question d’envisager les mesures de lutte contre la pratique illicite de prix du transport en commun imposée à la population kinoise.

Selon l’Hôtel de ville, en attendant l’arrêté qui fixera les prix, les partenaires du transport en commun doivent sensibiliser leur base à l’application des principes, tenant compte du contexte actuel.

Winnie Imana

Articles similaires