Kinshasa : Le gouvernement central accepte d’octroyer 1 million USD à l’Hôtel de ville pour la prise en charge des ONG chargées d’assainissement

Partagez

Le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a réuni, samedi 15 fevrier 2020, les autorités municipales et les chefs des quartiers de la capitale congolaise pour évaluer la mise en œuvre de l’opération Kinshasa-bopeto.

Dans son speech, le chef de l’exécutif provincial a annoncé que le gouvernement central a accédé à sa requête d’octroyer à la ville la somme d’un million de dollars américains pour la prise en charge des ONG œuvrant dans le secteur de l’assainissement de la ville de Kinshasa.

Cela, selon lui, pour permettre à l’Hôtel de ville de s’occuper personnellement de ces structures qui accusent à l’heure actuelle plus de 17 mois d’arriérés de salaire.

“Une fois l’argent débloqué par le ministre des finances, je me ferai le devoir d’assurer la prise en charge de l’assainissement dans les communes. Cependant, celles-ci doivent établir des partenariats avec les ONG locales pour une gestion efficiente des déchets dans leurs juridictions respectives “, a dit Gentiny Ngobila.

Pour la réussite de l’opération Kinshasa-bopeto, le gouverneur de province veut aussi s’attaquer aux sachets.

“J’ai remarqué que le sachet est souvent utilisé comme emballage même des arachides, pains bref de beaucoup de produits alimentaires alors qu’auparavant ils étaient vendus dans le papier. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui”,

Dans un premier temps, Gentiny Ngobila Mbaka espère limiter la consommation des sachets, avant les grandes mesures qui impliqueraient aussi les autres instances du pays.

Raphaël Kwazi

Articles similaires