Kinshasa : JC Kyungu Kabila, fils de Mzee, exige le retrait de toutes “les propositions de lois suicidaires”

C’est au cours d’une déclaration de ce mardi 30 juin 2020, à l’occasion du 60e anniversaire de l’independance, que Jean Claude Kyungu Kabila, Président National de l’Union du Peuple Congolais Engagé (UPCE) a fait savoir que le peuple congolais assiste actuellement à une cacophonie politique au sein des institutions.

Le Fils de Mzee Laurent Désiré Kabila a insisté sur le retrait des propositions des lois qu’ils considèrent de suicidaires.

”Quant au théâtre politique auquel le peuple assiste pour le moment, l’UPCE demande à la classe politique de revenir à la raison, pour éviter de faire fâcher le peuple congolais; en exigeant le retrait de toute les propositons de lois suicidaires et que la CENI soit dirigée par un homme qui rassure”, a-t-il dit.

Pour lui, la résolution des problèmes politiques passent aussi par la révision de certains dispositions de la Constitution notamment l’article 70 qui stipule : le Président de la République reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau Président élu.

“Pour épargner le peuple congolais des désordres politiques, il y a des prealables tel que la révision de certains articles de la Constitution qui sont désuets, c’est le cas de l’article 70, du mode de vote des sénateurs, des assemblées provinciales et des gouverneurs. Ces modifications vont éviter au pays l’instabilité des institutions”, a-t-il ajouté.

Le Président de l’UPCE appelle le Président Tshisekedi et l’ancien président Joseph Kabila de mettre de côté leurs égos et de privilégier l’intérêt supérieur de la nation.

Pénélope Kasita

Articles similaires