Kinshasa : Des anciens élèves de l’ENA ont manifesté pour réclamer 5 mois d’arriérés de salaire

Partagez

Des élèves de la 5è promotion de l’École Nationale d’Administration (ENA) ont manifesté ce lundi 3 février devant le ministère de la fonction publique, pour réclamer 5 mois d’arrières des salaires, l’arrêté de leur admission sous statut des carrières des services publics et leurs affectations après leur formation.

Interrogé par Actu-30.info, un ancien de l’ENA a fait savoir que leur action est consécutive après des discussions “sans suite” avec les menbres du cabinet de la ministre de la fonction publique.

“Nous avons été recrutés par un concours rigoureux pour venir servir au sein de l’administration publique et avons suivi une formation très exigeante de 12 mois, dont la promotion a pris fin officiellement le 31 octobre 2019. Nous passons 3 mois sans être mis en service. Nous avons utilisé toutes les options administratives normales pour tenter d’avoir gain de cause, mais malheureusement jusqu’à présent, nous n’avons aucun résultat visible. C’est pourquoi, nous sommes venus au ministère de la fonction publique. Parmis nous, il y a des pères de familles et ceux qui ont été recrutés à l’intérieur du pays”, a-t-il dit.

Cette 5è promotion de l’année 2018-2019 de l’ENA surnommée “Fleuve Congo” est déterminée poursuivre son mouvement jusqu’à obtenir gain de cause.

Jael Moloway

Articles similaires