Kinshasa/Covid-19 : les magasins environnant les 4 grands marchés peuvent ouvrir et vendre d’autres produits en dehors des denrées alimentaires (Min. Prov. de l’intérieur)

Partagez

Lors d’une conférence presse, lundi 23 mars 2020, le ministre provincial a.i de l’intérieur et sécurité a fait le point sur l’arrêté signé, samedi, par le gouverneur de Kinshasa interdisant notamment la vente des autres produits que les denrées alimentaires sur les marchés de la capitale.

Une mesure qui a été prise par le chef de l’exécutif provincial pour empêcher la propagation du Coronavirus à Kinshasa.

Selon Didier Tenge Te Litho, cette mesure ne concerne que les activités commerciales au sein des marchés. Les magasins, a-t-il ajouté, situés en dehors de 4 grands marchés urbains  de Kinshasa (Zando, Gambela, Zikida et de la Liberté, Ndlr ) peuvent vendre d’autres produits.

“La mesure autorisant la seule vente des denrées alimentaires dans les marchés Kinois concerne uniquement les activités commerciales au sein des marchés urbains de Kinshasa et non les magasins se trouvant hors marché. Les propriétaires des magasins, par exemple, sur l’avenue du Commerce peuvent ouvrir sans problème”, a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, Didier Tenge Te Litho a appelé les propriétaires de ces magasins au respect strict des mesures d’hygiène édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les autorités sanitaires congolaises.

Pour ce faire, le ministre provincial a.i de l’intérieur et sécurité de Kinshasa a exigé l’installation des dispositifs de lavage des mains avec savon ou solution alcoolique à l’entrée et la sortie de chaque magasin.

Pour Didier Tenge Te Litho, le gouvernement provincial est à l’oeuvre pour que la situation sanitaire ne s’aggrave pas dans la première ville de la République Démocratique du Congo.

Winnie Imana

Articles similaires