Ituri : Des journalistes et personnels de santé menacés de mort par des présumés Maï-Maï à Lwemba, alerte une ONG

Partagez

Des professionnels des médias et personnels de santé, oeuvrant à Lwemba, localité située dans la chefferie de Babila-Babombi, territoire Mambasa, sont menacés de mort.

La Convention pour le Respect de Droit de l’Homme (CRDH), qui alerte l’opinion, indique que c’est depuis une semaine que les journalistes et agents de santé sont sous la menace des prétendus Maï-Maï.

Au cours d’une interview accordée à Actu-30.Info ce samedi 09 novembre, Kasereka sivamwenda Gilbert , coodonateeur de la CRDH/Mambasa, a fait savoir que les auteurs de ces menances sont des présumés miliciens Maï-Maï qui, d’après lui, sont hostiles aux équipes de la riposte contre Ebola qui écume la zone de Lwemba.

Pour lui, ces miliciens ont promis cette semaine la mort à deux journalistes d’une radio communautaire émettant dans la localité de Wemba. Ils ont également cité le mon d’un autre habitant de cette partie de l’Ituri, a-t-il ajouté.

Face à ces menances de mort, la Conversation pour le Respect de Droit de l’Homme appelle à l’intervention urgente du gouvernement pour protéger les personnes visées.

Cette organisation plaide aussi pour le renforcement des effectifs militaires dans la zone.

Signalons que les menaces de mort à l’endroit des journalistes et agents de santé se multiplient, après l’enlevement d’une pharmacienne de Lwemba jeudi dernier et la mort d’un journaliste de la radio communautaire de Lwemba tué dimanche dernier par des présumés miliciens Maï-Maï.

Gloire Kamandi

Articles similaires