Goma – Lutte contre Ebola : Le vaccin Johnson and Johnson administré ce jeudi à Majengo et Kahembe

Partagez

Le vaccin Johnson and Johnson a été administré ce jeudi 14 novembre 2019 par l’équipe de la riposte contre Ebola dans deux aires de santé de Karisimbi, à savoir Majengo et Kahembe situées dans la ville de Goma.

Pour le docteur Steve Ahuka, coordonateur de la riposte, ce deuxième vaccin vient compléter le premier vaccin en cours d’utilisation dans les zones non-touchées par Ebola pour prévenir cette maladie.

“Nous sommes contents qu’ à partir d’aujourd’hui, les activités de vaccination du deuxième vaccin viennent de commencer. Ce qui contribue à la riposte contre Ebola. L’importance de ce vaccin et pour lequel nous demandons à la population inté de Majengo et de Kahembe, est qu’il complète le premier vaccin utilisé depuis le depuis de l’épidémie…Le compléter dans les zones où il y’a pas encore transmission comme Goma et continuer à immuniser un bon nombre des citoyens”, a précisé prof Dr Steve Ahuka.

Il a rappelé que ce vaccin qui sera administré en intramusculaire en deux doses avec un intervalle de 56 jours éligible pour toute personne. Il ne remplace pas le premier vaccin administré dans les zones épidémiques, a-t-il dit.

Signalons que le vaccin dénommé Johnson and Johnson est d’origine belge américaine et s’appelle Ad26.Zebov/MVA-BN-Filo et a déjà été utilisé en Sierra Leone, en Afrique de l’Ouest et en Ouganda.

Il sera administré dans une durée de 4 mois à 40.000 personnes dans 6 sites de vaccination de Kahembe et Majengo. Sur les 500.000 doses attendus, 23.000 sont déjà disponibles dans les stocks à Goma.

Fidèle Kitsa

Articles similaires