Goma : Les personnes vivant avec handicap ont participé pour la première fois au marathon Ekiden Amani

Partagez

La ville de Goma a accueilli dimanche 9 février 2020 son relais Ekiden annuel dans le cadre du Festival Amani 2020. Cette année, et pour la première fois, en collaboration avec le Comité International de la Croix Rouge (CICR), une nouvelle catégorie a été ajoutée afin de permettre aux 6 athlètes congolais à mobilité réduite de pouvoir y participer.

Six athlètes en situation de handicap dont 3 venus de Kinshasa et 3 du Nord-Kivu appuyés par le CICR, ont pour la première fois participé à une course relais en parcourant en équipe de six au moins 42km.

Pour Bety Mabenza Kanga, présidente du comité national paralympique congolais, la population doit savoir que le marathon peut être fait par les valides tout comme par les personnes en situation d’handicap.

“C’est question de leur donner des matériels adéquats pour qu’ils le fassent. L’essentiel était de participer avec les autres, nous visons l’inclusion des personnes en situation d’handicap dans la communauté et ce sont ces genres sont importantes”, a dit Prof Bety Mabenza Kanga

De son côté Eva Bondjele, chargé de l’inclusion sociale au sein du CICR, a expliqué les motivations qui ont poussé son organisation humanitaire à doter ces athlètes des fauteuils d’athlétisme et faire participer les personnes vivant avec handicap à ce marathon au côtes des personnes valides.

“Le sport est un droit pour tout le monde. Nous pensons que quand on est une personne handicapée on doit avoir tous les atouts, tous les avantages et l’espérance dans la vie. On a voulu montrer aux handicapés qu’ils sont capables de faire quelque chose et ils l’ont fait ils ont compétit et on a eu le résultat”, a-t-il ajouté.

Ces athlètes handicapés ont à leur première expérience, exprimé leur satisfaction de participer à ce marathon en équipe qui, permet la promotion des personnes vivants avec handicap.

“Courant en équipe avec différentes personnes, j’ai oublié ma mobilité réduite, je peux tout faire”, a indiqué Rosette Lucina, athlète paralympique venue de Kinshasa.

Fidèle Kitsa

Articles similaires