Enquête sur le budget ouvert : La RDC régresse en 2019 suite à l’absence de publication du document budgétaire (REGED)

Partagez

Le Réseau Gouvernance Économique et Démocratie (REGED) a publié le rapport de l’enquête du budget ouvert 2019. C’était au cours d’une conférence de presse tenue par vidéoconférence à Kinshasa et placée sous le thème “Dialogue pour l’amélioration de la transparence budgétaire”, dont a pris part le ministre du budget Jean-Baudouin Mayo Mabenke.

Selon le REGED, l’enquête de 2019 a porté sur 117 pays africains dont la RDC qui occupe la 33è place actuellement soit une régression par rapport à 2017 où elle occupait la 29è place.

L’objectif de ces travaux étaient de jauger la transparence et l’exhaustivité des budgets dedits États en vue de susciter en leur sein les meilleures pratiques budgétaires. Et cette pratique budgétaire consiste également à faire participer la population.

Le REGED, organisation de la société civile qui a piloté cette étude en RDC, soutien que l’enquête sur le budget ouvert (EBO) reste le seul instrument de recherche indépendant, comparatif et factuel au monde qui utilise des critères internationalement reconnus pour évaluer l’accès aux publics, aux informations budgétaires du pouvoir centralw et aux possibilités formelles pour la participation des populations à tous les niveaux, sans oublier l’implication budgétaire, tels que le corps législatif et des auditeurs dans le processus budgétaire.

Le VPM du budget Baudouin Mayo se dit satisfait de l’enquête et a soutenu le dialogue pour l’amélioration, la transparence budgétaire qui devra permettre à toutes les parties prenantes d’échanger et de réfléchir sur les activités pertinentes en vue de maintenir les notes satisfaisantes aux prochaines évaluations.

Il a, en outre, appuyé les travaux et pris l’engagement devant la presse et la société civile et d’œuvrer personnellement pour la publication du budget citoyen, un des documents budgétaires qui souffrent de publication régulière et par conséquent, penalisent la crédibilité du processus tout entier.

S’agissant des autres recommandations, Djamba Samba wa Shako et chercheur pays de l’enquête OBI, a indiqué que le gouvernement devrait :

  • Produire et publier la Revue de milieu d’année en ligne en temps utile.
  • Publier en ligne le rapport préalable du budget des citoyens du rapport de fin d’année et du rapport d’audit dans les délais.
  • Ameliorer la complétude des rapports en cours d’année en y incluant des informations sur les recettes et des estimations supplémentaires des emprunts et de la dette de l’État.

Jaël Moloway

Articles similaires