Destitution de Kabund : Un membre du CACH dénonce une démarche “biaisée” et appelle l’UDPS à saisir la justice

Dans un entretien accordé à Actu-30.info ce mardi 26 mai 2020, le coordonnateur de la Dynamique le Changement, c’est Maintenant (DCM) a appelé l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) à saisir la justice pour obtenir la réhabilitation de Jean-Marc Kabund au poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Selon maître Bazin Mpembe, la démarche qui a conduit à la déchéance du président a.i de l’UDPS est biaisée.

“La démarche qui a conduit à la déchéance de Kabund est biaisée de vice de procédure. Le bureau de l’Assemblée nationale n’a pas tenu compte des griefs soulevés par Kabund lors de son accusé de réception de la lettre lui adressée par Jeanine Mabunda, présidente de l’AN. L’honorable Maba du CACH et Botakile du FCC etaient revenus pendant la plénière pour recadrer les choses dans ce sens parce que tout était planifié, personne n’a pris en compte de toutes ces remarques. C’est pourquoi j’invite l’honorable Kabund et l’UDPS à saisir la Cour constitutionnelle”, a dit ce membre du Cap pour le Changement (CACH).

Pour rappel, Jean-Marc Kabund a été destitué du bureau de la chambre basse du Parlement lundi dernier. Sur le total des députés nationaux présents à la plénière, 289 ont voté pour la pétition initiée contre Jean-Marc Kabund par Jean-Jacques Mamba.

De son côté, l’UDPS, parti au pouvoir, a promis de s’exprimer sur cette question dans les heures qui suivent.

Rédaction

Articles similaires