Destitution de Kabund : pour l’UDPS/Kasaï Central, “c’est une provocation de l’ennemi du peuple congolais”

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), fédération du Kasaï Central qualifie de provocation la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Devant la presse ce samedi 30 mai 2020 à Kananga, le président provincial du parti présidentiel a accusé le Front Commun pour le Congo (FCC) d’être derrière cette déchéance.

“Nous savons bien que l’ennemi d’un congolais est un congolais lui-même, nous sentons déjà que nos frères qui se disent majoritaires commencent à faire autrement pour bloquer l’avancement de la vision du chef de l’État. Ils n’ont pas respecté la procédure (…) C’est pourquoi, nous UDPS, nous réitérons notre soutien à Jean-Marc Kabund, en attendant le mot d’ordre au niveau national”, a déclaré Justin Tulume.

Jeudi dernier, les militants de l’UDPS du Kasaï Central avaient manifesté contre la destitution de leur président national.

Jean-Marc Kabund a été destitué lundi dernier, au terme d’un vote organisé à la chambre basse du Parlement. Ce, suite à la pétition initiée contre lui par le député national Jean-Jacques Mamba. Ce dernier accusait l’ex-premier vice-président de l’Assemblée nationale de salir l’image de cette institution en proférant des “mensonges”entre autre, sur le coût de l’organisation d’un Congrès.

Patrick Kalamba

Articles similaires