Décès de Lugi Gizenga : Sa famille suspecte une mort par “empoisonnement” et saisit la justice pour demander une autopsie du corps

À travers une correspondance signée par Emmanuel Kuangu Bukaya, oncle biologique maternel, rendue publique ce jeudi 4 juin 2020, la famille biologique de Lugi Gizenga a saisi le procureur général près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe pour demander une autopsie du corps du secrétaire permanent du Parti Lumimbiste Unifié (PALU).

Pour elle, le fils du feu patriarche Antoine Gizenga se portait bien et était en bonne santé avant son décès brusque.

“Nous, sa famille biologique, suspectons qu’il s’agit d’une mort incertaine, car à notre connaissance, il ne manifestait aucun signe de maladie et tout porte à croire que notre frère, fils Lugi n’est pas mort de façon naturelle. Des fortes présomptions d’empoisonnement circulent dans le milieu familial et de son parti politique”, indique la famille biologique.

Rappelons que Lugi Gizenga était le fils du feu Antoine Gizenga, décédé à Kinshasa, le 24 février 2019, à l’âge de 93 ans. Décédé lundi 1er juin 2020, il avait pris la direction du PALU en 2019.

Fidèle Kitsa

Articles similaires