Conflit de leadership au sein du groupe parlementaire AFDC-A : les 2 ailes seront départagées par la commission PAJ

Partagez

Au cours de la conférence des présidents des groupes parlementaires organisée mardi, la présidente de l’Assemblée nationale avait suggéré que le conflit de leadership qui règne au sein du groupe parlementaire AFDC-A soit traité au niveau de la commission Politique, Administrative et Juridique ( PAJ). Une proposition entérinée lors de la plénière du jeudi 7 novembre dernier.

En effet, les deux ailes de l’AFDC-A, notamment celle fidèle à Modeste Bahati et celle dirigée par Néné Nkulu, se disputent la présidence du groupe parlementaire au sein de la chambre basse du Parlement.

L’ADFC-A de la ministre du travail fait savoir qu’elle dispose de 22 députés nationaux sur les 42 que compte ce regroupement politique. Une affirmation rejetée par l’aile dirigée par le sénateur Bahati.

C’est dans ce sens que proposition de Jeanine Mabunda a été jugée “sage, prouvant à suffisance la neutralité de la présidente de la chambre basse et sa détermination à être au milieu du village, refusant de prendre partie pour un camp contre un autre”.

Par ailleurs, la présidente de la chambre basse du Parlement a invité la commission PAJ à un examen “minutieux de ce dossier, dans le respect strict de ce que prévoit le règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale”.

Il faut signaler que ce problème a été à la base d’une bagarre entre les deux ailes de ce regroupement lors de la plénière du jeudi 07 novembre dernier.

Rachel Kitsita

Articles similaires