Butembo : Les infirmiers menacent de manifester si le “gouvernement provincial n’accède pas à leurs revendications d’ici le 20 décembre”

Partagez

Les infirmiers de Butembo se sont réunis en assemblée générale dimanche 3 novembre dernier, pour évaluer et procéder à la restitution de la mission effectuée à Goma par le coordonateur leur syndicat.

L’objectif de cette mission dans la capitale du Nord-Kivu était de présenter au gouverneur Carly Nzanzu Kasivita, le cahier de charge reprenant les revendications des infirmiers et personnels administratifs de la santé de Butembo.

Ces infirmiers ont, à l’issue de leur réunion, donné un moratoire de 45 jours au gouverneur Nzanzu Kasivita pour répondre à leurs réclamations.

À en croire, Vake Okelo, coordinateur intersyndical de infirmiers de Butembo, lors de la rencontre avec l’autorité provinciale, ils ont exposé plusieurs défis auxquels sont confrontés les infirmiers dans l’espoir d’avoir une suite favorable.

“Nous avons rappelé à l’autorité que seulement 47% d’agents reçoivent les primes de risque. Nos infirmièrs traversent énormes problèmes, il y a, par exemple, le maintien des agents fictifs sur les listes de paie. Il y’a aussi la manipulation des listes de paie par des agents non habilités”, a-t-il dit

Par ailleurs, ces professionnels de la santé menacent “d’activer les actions syndicales à partir du 20 décembre prochain, si le gouvernement provincial n’accède pas à leurs revendications”.

Fidèle Kitsa

Articles similaires