Beni/Covid-19 : violation des mesures du chef de l’État à la frontière de Kasindi, des jeunes appellent à la suspension des agents de la DGM

Partagez

Le Conseil urbain de la jeunesse de la ville de Beni, au Nord-Kivu, a publié une déclaration, mardi 7 avril 2020, sur la situation de la pandémie de Coronavirus dans la région.

Dans cette déclaration dont la copie est parvenue à Actu-30.info, cette structure juvénile demande au gouverneur du Nord-Kivu de suspendre des agents de la Direction Générale de la Migration (DGM) et de l’hygiène à la frontière RDCongo-Ougandaise de Kasindi.

Selon ces jeunes de Beni, ces agents de l’État se sont distingués dans la légèreté en faisant notamment, traverser des passagers venus des pays touchés par le Covid-19.

“Après analyse minutieuse de la situation de la pandémie de Coronavirus à Beni, nous avons constaté la passivité des agents de la Direction Générale de la Migration (DGM) et ceux du Programme National de l’Hygiène aux Frontières (PNHF). Ces derniers laissent passer des personnes qui viennent des pays à haut risque et cela, en violations des mesures prises par le chef de l’État. Nous invitons le gouverneur de province à prendre des sanctions, par exemple, la suspension contre ces agents”, peut on lire dans cette déclaration.

Signalons que depuis la déclaration de la pandémie de Covid-19 en République Démocratique du Congo, la ville de Beni compte 2 cas positifs.

Anderson Shada Djuma

Articles similaires